Prières

Prière à « Marie qui défait les nœuds »

Vierge Marie, Mère du bel Amour, Mère qui n’as jamais abandonné un enfant qui crie au secours, Mère dont les mains travaillent sans cesse pour tes enfants bien aimés, car elles sont poussées par l’Amour divin et l’infinie Miséricorde qui déborde de ton cœur, tourne ton regard plein de compassion vers moi.

Vois le paquet de « nœuds » qui étouffent ma vie. Tu connais mon désespoir et ma douleur. Tu sais combien ces nœuds me paralysent. Marie, Mère que Dieu a chargée de défaire les « nœuds » de la vie de tes enfants, je dépose le ruban de ma vie dans tes mains.

Personne, pas même le Malin, ne peut le soustraire à ton aide miséricordieuse. Dans tes mains, il n’y a pas un seul nœud qui ne puisse être défait.

Mère toute puissante, par ta grâce et par ton pouvoir d’intercession auprès de ton Fils Jésus, mon Libérateur, reçois aujourd’hui ce « nœud »….. (le nommer, si possible).

Pour la gloire de Dieu, je te demande de le défaire, et de le défaire pour toujours. J’espère en Toi. Tu es l’unique Consolatrice que Dieu m’a donnée, tu es la forteresse de mes forces fragiles, la richesse de mes misères, la délivrance de tout ce qui m’empêche d’être avec le Christ.

Accueille mon appel. Garde-moi, guide-moi, protège-moi. Tu es mon refuge assuré.

Marie qui défait les nœuds, prie pour moi.

Prière d’une mère de famille dans sa cuisine

Seigneur, Maître des pots, des brocs et des marmites
qui sont dans ma cuisine et dont j’ai le souci,
je ne puis être, hélas, la sainte qui médite,
assise aux pieds du Maître ou qui brode pour Lui
avec de blanches mains quelque étoffe bénite.
Alors, que je sois sainte en besognant ici !

Donne-moi de te plaire en remuant la flamme,
en préparant la soupe, en récurant l’évier !
De Marthe j’ai les mains, mais de Marie j’ai l’âme :
quand je lave le sol, à genoux, sur la dure,
je pense que tes mains ont touché nos souillures,
et je vois ta sandale en cirant un soulier.

De prier longuement je n’ai pas le loisir.
C’est pourquoi je Te dis : réchauffe ma cuisine
du feu de Ton Amour, et que Ta paix divine
apaise les excès de mon humeur chagrine
et fasse taire aussi mes envies de gémir.

Tu aimais tant, Seigneur, à nourrir Tes amis,
sur la montagne, au bord du lac, dans le cénacle !
Quand je leur servirai le repas que voici,
ce sera Toi, Seigneur, qui seras à ma table,
car c’est Toi que je sers en les servant ici.
(Prière d’une mère de famille, adaptée de l’anglais)

 

Prière aux Saintes mères de famille

Sainte……………………………… (ou Saintes mères de famille), aide-nous à être des mères selon le cœur de Dieu.

Nous te (vous) confions  nos intentions, nos familles et te supplions t’intercéder auprès du Père pour qu’Il puisse répandre ses grâces dans nos cœurs et sur nos familles, selon sa volonté. Amen

Prions avec Marie

« Le chapelet, c’est ma main. Je vous ai donné ma main.
Je vous ai donné le chapelet pour que vous puissiez Me prendre par la Main.
Si vous êtes désespéré(e)s, accrochez-vous comme à une bouée.

Accrochez-vous à ces mots que vous pouvez répéter, même si vous êtes dans les moments les plus noirs.
Cramponnez-vous à ma main.

Prenez-là quand vous êtes dans un buisson de questions, quand vous êtes dans le désarroi, le désespoir.
Prenez-là tout doucement, la paix reviendra.
Je vous conduis aux petits pas du Chapelet vers Jésus.

Quand vous êtes sens dessus-dessous, sans force, sans joie, cramponnez-vous à Mon Chapelet.
Même si vous avez l’impression de répéter d’une façon monocorde, sans foi, sans y croire, sans être vraiment présents.
Et quand vous êtes dans la Joie, la Paix, la Lumière, pensez à Moi, dîtes Mon Chapelet.

Prenez-moi la main, faites-moi partager votre joie et que je la partage à Mon Fils. »

Auteur Inconnu.
Marie